DOMME asbdr domme association pour la sauvegarde de la bastide de Domme et de ses remparts : L'Association pour La Sauvegarde de la Bastide de Domme et de ses Remparts a pour objectif de participer à la consolidation et à la reconstruction des remparts, de la bastide, du chateau du Roy, du petit patrimoine et des chemins de randonnée

Sauvegarder ce patrimoine historique

DOMME asbdr domme association pour la sauvegarde de la bastide de Domme et de ses remparts : L'Association pour La Sauvegarde de la Bastide de Domme et de ses Remparts a pour objectif de participer à la consolidation et à la reconstruction des remparts, de la bastide, du chateau du Roy, du petit patrimoine et des chemins de randonnée
cliquer ici pour découvrir le film de présentation de l'ASBDR réalisé par JP Bouyssonnie, que nous tenons, encore une fois, à remercier de son travail !
(avant de cliquer sur ce lien, et pour faciliter l'écoute de la bande son du film, merci de monter en haut de la présente page et de cliquer sur l'icône "pause" pour couper la musique d'accompagnement du site).
DOMME asbdr domme association pour la sauvegarde de la bastide de Domme et de ses remparts : L'Association pour La Sauvegarde de la Bastide de Domme et de ses Remparts a pour objectif de participer à la consolidation et à la reconstruction des remparts, de la bastide, du chateau du Roy, du petit patrimoine et des chemins de randonnée

  • Ce n'est que vers la fin du XIXe siècle que la municipalité de Domme prend conscience qu'il faut sauvegarder ce patrimoine unique.

    1909

    En 1909, la commune décide de faire classer les remparts et de racheter les murs appartenant aux habitants.

  • 1910

    Les remparts sont inscrits aux Monuments Historiques en 1910.

  • 1912

    En septembre 1912, le ministre des Beaux Arts donne l'autorisation de restaurer les remparts et les portes.

  • 1993

    L'ASBDR, association pour la sauvegarde de la bastide de Domme et de ses remparts, est créée en 1993 sous l'impulsion du Général Fageolles. Le but est, dans un premier temps, de participer à la consolidation et à la reconstruction des remparts. Après deux années et deux premiers chantiers sur les remparts : mur est du cimetière et mur sous la maison Reclus, l'Architecte des Bâtiments de France demande à l'ASBDR de re-orienter ses activités sur des chantiers du petit patrimoine, comme la balustrade de la Barre.